Module Slider CK

le 11 août 2019....
le 11 août 2019....
infos à suivre...
le 13 avril 2019...
le 13 avril 2019...
toutes les infos ici
Course Cross-Country UFOLEP
Course Cross-Country UFOLEP
date non définie...infos à suivre...
le 2 novembre 2019...
le 2 novembre 2019...
infos à suivre...

Critérium National du Jeune Cyclotouriste

Semaine Nationale du Jeune Cyclotouriste

du 8 au 16 juillet 2006 à Vesoul

 

                                                                                    récit de Aline

 


image001

 

  Samedi 8 juillet : Les retrouvailles


A bord de la nouvelle Kit Kat mobile © Antoine, Benjamin, Jordan, Gérard et moi rejoignons le LEP de Vesoul où nous retrouvons les membres des autres clubs et les jeunes (et moins jeunes
) de toute la Lorraine qui seront présents à la SNJC.

Le soleil est au rendez vous, la bonne humeur également…

3,5 km séparent le lycée, où logent les plus petits, du camping où nous devons retrouver les autres ligues de la France entière. Impatient de revoir les autres, Maxime me propose de rejoindre ce fameux camping. Un seul problème se dresse alors devant nous : « c’est par où ?!?! ». Néanmoins, notre sens de l’orientation surdéveloppé et notre habilité à demander aux habitants de Vesoul notre chemin nous a directement conduit là ou nous voulions aller (ouf !). Voilà un an que nous n’avions pas vu l’ami Adrien (Wood pour les intimes) qui n’a pas attendu longtemps pour nous montrer ses talents de guitariste ! Petit à petit, les clubs de Château Salins, Pont à Mousson, Ludres, Montigny, Marbache ou encore Nancy font apparition. Les retrouvailles et les rencontres sont loin d’être tristes ! Un soleil de plomb, nous montons nos tentes, une chaleur qui s’amplifie, une idée lumineuse nous traverse l’esprit : le ludolac !


   Le fameux Ludolac !


J’emmène donc ma ptite troupe vers ce lieu magique : petites bulles, plongeons, toboggans, bronzette…bref le pied ! Ces premières heures passées ensemble annonçaient déjà l’esprit de cette semaine ; tout le monde était heureux ! C’est une soirée tranquille que nous avons passé avec nos deux chanteurs préférés et leur tube de l’été « Patron y’a marrée basse… »


 

« Patron y'a marée basse !
R'mets voir la ptite soeur !
J'ai le gosier qui s'lasse
D'êt' tout sec, quel horreur ! »

 

 

Dimanche 9 juillet : Premières reconnaissances et Coupe du Monde de Football

 

Première reconnaissance des lieux, départ pour 9 h. J’encadre avec Christophe, notre groupe roule bien et nous nous faisons vraiment plaisir ! Nous découvrons les environs de Vesoul, sa voie verte, son relief (éh oui quand même !), ses petits villages accueillants, etc

 

Groupe à Cahouette

L’organisation de Vesoul a choisi des chemins roulants pour une première fois, et c’est d’autant mieux ! Quelques petits problèmes avec la cartographie pour certains : « il n’y a pas de chemin à gauche !... » Et ça papote dans les groupes ! Trop de choses à raconter, trop de choses à faire…Et bien sur, nous loupons un joli single-track sur notre gauche…Tant pis nous passerons une autre fois ! Bref, une rando bien sympathique où nous disions « bonjour » à chaque personne qui passait sur la voie verte et ces même personnes nous répondaient à chaque fois (au moins 100 « bonjour » récoltés). Nous en avons déduis que les gens de Haute-Saône étaient fort aimables !


Groupe Christophe et Aline

Nous pique-niquons et rejoignons Vesoul en début d’après midi. Nous étions à peine arrivés que l’envie ludolac se fit ressentir ! Pascal, Christophe, Laurent, Philippe, Daniel et moi partagions cette envie ! Une eau délicieuse, des plongeons synchronisés entre lorrains, des tentatives de noyade de la part d’Etienne… Pour terminer cette très bonne journée, il ne manquait plus qu’une belle victoire de l’Equipe de France ! En soirée, le maquillage bleu/ blanc /rouge fait apparition et tout le monde a sa petite peinture de guerre sur une joue, voir même sur tout le visage…

Tout le monde est inquiet !

Le match commence, et nous cherchons désespérément une télé ou un écran géant où nous pourrions au moins voir le ballon ! Miracle, une télé avec quelques personnes autour ! Nous nous asseyons, les minutes passent, et nous sommes de plus en plus inquiets : Marc ne peut plus regarder, Estelle est stressée, Thomas s’en moque un peu parce qu’il aime l’Italie autant que la France, Wood et Etienne se contentent de regarder sans rien dire. Le match est interminable (Zidane=> carton rouge), nous attendons les derniers tirs au but, et là, quelle déception, la France perd…Nous sommes tous déçus et à la fois heureux de réaliser que le foot n’est pas notre sport favori ! Une soirée disco a lieu près du lac, certains ont encore la force et le moral pour aller danser, la soirée dure plus longtemps que prévu aux grandes réjouissances de tout le monde ! Nous enlevons nos peintures et au lit !

Lundi 10 juillet : Le relief se fait sentir…

 

 

Un réveil plutôt difficile pour la plupart ; Floriane, Morgane et Max ont ramené tout ce qu’il faut pour prendre un vrai petit déjeuner de roi (du Nutellaaaa ©!!!). Nous déjeunons donc sous la nouvelle tente que la ligue a gracieusement acheté. Une vraie journée de VTT nous attend maintenant ! Le départ est toujours fixé à 9 h, tout le monde est là, nous partons pour la Motte c'est-à-dire le point culminant de Vesoul.

      La Motte

Une bonne ptite grimpette nous met en jambe dès le matin : nous devons affronter les ronces, les orties et faire attention aux branches qui viennent se placer à hauteur de nos têtes ! Quelques virages en épingle et nous arrivons en haut recouverts de sueur…La vue en valait vraiment la peine puisque nous pouvons voir le relief montagneux qui se dessine à l’horizon. Quelques minutes de repos le temps de s’orienter (« Ah oui Berlin c’est par là bas, je savais ! ») et nous empruntons un joli single-track descendant dans un bois. L’aventure est loin de s’arrêter là puisque nous devons encore grimper au plateau de … Nous rencontrons d’abord Gérard et sa troupe, puis Maxime, Rémi et Olivier et leurs jeunes : une pause casse-croûte s’impose alors (barres céréalières), le temps de papoter avec tout le monde. Il est presque midi, nous repartons et suivons notre guide qui n’était pas très attentif, puisque nous nous perdons ! En effet, nous arrivons dans un village qui ne correspond pas du tout à l’endroit ou nous devions pique-niquer… De gentils habitants voient que nous sommes en manque d’eau et proposent de nous ravitailler, ce que nous acceptons avec plaisir ! On nous dit aussi que nous avons encore quelques kilomètres à faire sur la route avant de rejoindre notre pique-nique. Nous nous hâtons et passons les grands braquets sur la route ; notre allure est relativement bonne et nous arrivons enfin, affamés ! Nous mangeons donc dans une cour ensoleillée et rejoignons Vesoul par la voie verte. Il fait chaud ! 10 minutes, le temps de prendre nos maillots de bain, et nous sommes déjà au ludoooolaaac !


Le Challenge Inter Ligues commence ce soir : nous avons composé des équipes la veille (avec des noms bien sympathiques du genre « les quiches », « les quetsche » ou encore « les mirabelles ») et nous partons maintenant pour un petit stade afin de jouer au foot. Le repas du soir est pour le moins animé puisque Guillaume et Etienne ont voulu se rendre utiles en jouant les cuistauds, ils ont donc mis un tablier et une charlotte personnalisée sur leurs têtes et ont servi tout le monde. C’est à partir de ce jour que les cuisiniers sont devenus les amis des lorrains (et Caroline aussi !)

Guillaume en cuistaud    

Après ce repas festif, nous attendons la nuit pour aller faire le tour du lac de Vesoul en VTT.

       La vue sur le lac 

Le glacier à l’autre bout du lac était malheureusement fermé mais cette balade nocturne nous a permis d’admirer la pleine lune qui se reflétait dans l’eau. Nous mangeons donc une glace au petit bar qui se trouve à l’entrée du camping.

Mardi 11 juillet : Journée Rallye 

 

Comme chaque année l’organisation propose à chaque ligue de participer au fameux Rallye qui fait parti du Challenge Inter Ligues. Notre objectif : rapporter le plus de points possible ! Pour cela nous nous armons de nos boussoles, stylos, portes cartes et nous n’oublions pas par la même occasion nos cerveaux. Nous recevons notre dossier à 9 h 10 : Wood analyse la carte, je prends la partie «questions», l’intendance distribue notre casse-croûte (aliments non périssables, il faut préciser) et l’aventure peut commencer !

     Lecture des documents chez les grands… 

…comme chez les petits

Nous rencontrons nos amis du Rhône Alpes qui essayent déjà de nous empêcher d’apporter des points à notre équipe en nous perturbant par tous les moyens mis à leur disposition : « Eh Aline, tu sais quoi, y’a un breton, je crois qu’il t’aime bien… » ! Mais nous ne nous laissons pas déranger ! Tout se déroule comme il faut, nous sommes attentifs à chaque détail, nous avançons confiants et…nous nous perdons ! Quelle fatalité ! En effet, les troupes étaient affamées, l’eau vint à manquer et nous ne nous retrouvions même plus sur le morceau de carte IGN fourni… Heureusement, nous arrivons dans un petit village sympathique où les habitants nous ravitaillent en boisson et nous indiquent la route à suivre. Nous mangeons à l’ombre d’une forêt et examinons la carte, puis, nous repartons rapidement pour la suite de notre périple. Les énigmes sont de plus en plus complexes, nous cherchons « ce que dit la poule », depuis combien d’années le maire du village est maire ou encore le nom d’un calvaire… Nous parcourons environ 70 km ce jour là ! La chaleur a rendu les derniers kilomètres éprouvants mais nous y sommes arrivés, ça y est ! Nous répondons aux dernières questions au camping et comparons nos réponses avec les deux autres groupes VTT. Le Rallye était vraiment très divertissant, tout le monde a apprécié ! Une bonne douche nous attend puis un bon repas. C’est l’heure à présent d’aller chanter puisqu’une soirée karaoké est organisée ! « Cendrillon » de Téléphone s’est vu être interprétée de la meilleure manière qu’il soit par les lorrains ! Par la même occasion, Guillaume et Etienne on fait un peu de pub « Cycles Mornet à Saint Avold, Metz et Pont à Mousson, ouvert de 8 h à midi 6 j sur 7… » Une bonne partie de rigolade ! 

     Mornet, t’es perdu ?
 

 

Mercredi 12 juillet : Journée visites et Mono Rail 

 

 

Le mercredi est traditionnellement consacré aux visites de tout genre mais cette fois ci nous devons nous rendre en vélo sur les lieux ; nous prenons donc nos VTT et nous nous rendons à Port sur Saône où nous devons visiter un parc animalier. Malheureusement, le parc est fermé depuis quelques années…Bon, ce n’est pas grave, nous sommes de toute façon fatigués et nous préférons nous reposer dans l’herbe et attendre sagement notre pique-nique.

Notre endroit de pique-nique    

Les groupes ont été un peu modifiés, cette fois ci, je suis avec des filles : Morgane, Estelle, Anne-Claire et Amandine. Ah ça fait du bien de pouvoir papoter un peu ! Lorsque les autres groupes arrivent, ils nous font part de leur découverte : une étrange plante verte… Nous prenons tout notre temps pour manger et nous faisons une petite sieste bien méritée ! Olivier nous annonce que nous allons visiter un musée de la couture à Scey sur Saône.

  Le musée de la couture   

A première vue, personne ne semble réellement motivé par une telle visite, et pourtant, cette après midi là, nous avons hurlé de rire ! En effet, une vieille dame âgée de 83 ans nous a fait visiter son « musée » qui était en fait sa maison. Une personne très cultivée mais qui perdait un peu la tête par moments, il faut l’avouer. Elle nous raconta sa thèse sur les manches, nous fit visiter 2 pièces où la décoration était très…variée. La phrase culte envers Thomas (Spinou) « Ah vous êtes bûcheron, un noble métier ! »

La phrase culte envers Maxime « Oh mais pourquoi elle pleure la jeune fille ?! »(Maxime a les cheveux longs et était en train de rire) Nous n’avons effectivement pas regretté notre visite ! C’était génial ! Il nous reste maintenant à rentrer sur Vesoul, mais entre temps, une idée vint à Pascal : le Mono Rail ! 

     Mono Rail 

 

Nous louons donc quelques chariots et nous nous mettons à pédaler aussi vite que nous le pouvons ! (Jamais fatigués les lorrains finalement) La cadence suit son cours, nous nous accrochons les uns aux autres pour augmenter notre vitesse, nous fonçons les uns dans les autres, nous nous heurtons et faisons tomber tout ce qui est à bord… On en aura fait des kilomètres ce jour là ! Il est temps à présent de rentrer, nous avons faim ! Cela tombe bien puisque nos amis bretons font des crêpes ce soir ! De vraies crêpes bretonnes réalisées par Pauline et Tristan avec de la confiture de framboise faite maison et du cidre pour accompagner ce délice ! Miam ! 
        Tristan et Pauline de Bretagne    

 

  2 Marbichons !

 

 

      Eric


Jeudi 13 juillet : Journée repos et Défilé 

 

 

Le Concours National d'Education Routière a lieu aujourd’hui pour les petits. En ce qui nous concerne, il nous fallait une journée de repos, elle est arrivée ! Le critérium route débute demain et ceux qui y participent tiennent à ce que leurs vélos soient en bon état. Notre matinée est donc réservée à la mécanique.

Floriane et Etienne en pleine mécanique   

Cahouette a tout ce qu’il faut dans ses mallettes si nous rencontrons un problème. Les vélos sont astiqués, les participants vérifient qu’ils disposent de tous les outils nécessaires (jeu de clés, chambre à air, dérive chaîne, etc…) et relisent les documents portant sur les environs de Vesoul afin de bien répondre aux questions des balises. Pendant ce temps, certains d’entre nous vont faire le tour du lac à pied sous une chaleur qui ne cesse de s’accroître. Nous pique-niquons dans une clairière à côté du ludolac. Une lecture du journal s’impose ; en effet, nous sommes en quelque sorte coupés du monde car trop occupés à faire autre chose ! La partie « sport » remémore Zidane et son fameux coup de boule…Le repas terminé, il nous faut mettre nos maillots de la ligue de Lorraine pour aller défiler ! Chaque région revêt ses couleurs et fait le tour de Vesoul en vélo. Mais d’abord nous devons nous laisser prendre en photo par plein de monde ! C’est bien chouette tout ça ! Les alsaciennes ont des costumes traditionnels, les bretons ont des chapeaux ronds et les nordistes sont venus quelques jours après déguisés en lapins. Une ambiance de folie règne dans ce rassemblement ! Nous enfourchons nos vélos et traversons Vesoul, la circulation est arrêtée rien que pour nous (ouahhh !!) ! 

Les alsaciennes    

 

La cigogne    

 

Les bretons    

 

Polo   

 

Spinou et Amandine   

 

 

Johanna, Maxime et moi    

 

Damien et Anne-Claire   

 

Cahouette et un alsacien   

    

 

Vendredi 14 juillet : Critérium Route, une rando accidentée et soirée du 14 juillet 

 

 

Aujourd’hui débute le critérium route. Une nouvelle journée VTT commence pour nous et nous partons pour 9 h. Quelques bonnes ptites grimpettes nous attendent aujourd’hui. Nous prenons tout d’abord la route puis rejoignons les petits chemins pour monter au plateau de …, nous slalomons entre les rochers, nous prenons les singles aussi vite que nous le pouvons et nous arrivons tout en haut ! Une bonne descente nous attend dans une prairie peuplée de vaches. Nous descendons « à fond la caisse » et passons par-dessus le barbelé. C’est la que nous réalisons que certains d’entre nous avaient crevé. Je fais bien entendu parti de ces personnes. Yoann, quant à lui, a perdu sa chaîne dans les champs mais l’a finalement retrouvé. Le temps de réparer nos « bike », les autres groupes nous rejoignent et en profitent pour faire des photos avec nos amis les bêtes. Nous repartons et rejoignons l’endroit de notre pique nique. Il reste encore quelques bons kilomètres à faire, nous nous pressons car un orage est sur le point d’éclater. Une longue et belle descente s’annonce, nous la prenons à toute vitesse, si bien que nos freins à disque fument…Anne-Claire a même perdue sa pompe tellement ça secouait ! Nous rentrons à la base, nous mangeons et nous nous préparons pour la soirée du 14 juillet. Un espace clos a été mis en place pour les jeunes de la semaine, et cet espace donne vue sur 3 magnifiques gigantesques arbres qui nous ont « légèrement » empêché de voir le spectacle ! Bon, c’est pas grave, je suis en compagnie des bretons et ça me fait vraiment plaisir d’être avec eux !!! Des lumières d’une incroyable beauté sur un air de Mozart… Un gentil Seb avec moi…Bref tout va bien !

 

     Lecture de carte et traçage du circuit (ça ne rigole pas !)

 

   Moi

 

Estelle et Etienne    

 

Anne-Claire, Wood, Morgane et les vaches    

 

Nous devons tous mettre nos tee shirt : soirée feux d’artifices  

 

 

Les bretons et une ptite intrus…

 

   

 

Samedi 15 juillet : CNJC VTT, dernière randonnée et dîner de Gala

 

Voilà notre dernière journée tous ensemble ! Certains se rendent au critérium VTT. En ce qui nous concerne, nous sommes fatigués mais nous roulons tout de même (sportifs jusqu’au bout !) A notre grande surprise, des lapins venus du Nord viennent nous rendre visite après le ptit dej. Ils ne pouvaient pas mettre leur déguisement le jour du défilé parce qu’il faisait trop chaud. Ils réclament tous « une carotte ou un bisou » ; ils sont malins ces lapins ! Nous leur accordons donc un ptit bisou à chacun puis nous partons pour notre rando

 

Nous avons légèrement modifié les groupes et je me retrouve avec un morceau de la freeride team. Nous prenons la route sur quelques kilomètres pour arriver dans un joli bois où les chemins ne sont vraiment pas très larges… Nous nous arrêtons régulièrement pour faire des pauses car certains d’entre nous ont été victimes d’insolations durant la semaine. Nous poursuivons notre chemin et arrivons près d’un dôme en pierre qu’un prêtre a construit pour remercier la Vierge Marie d’avoir stoppé l’épidémie qui frappait les habitants de son village. Nous rejoignons notre endroit de pique-nique et c’est là qu’une grande histoire commence : l’épisode du yaourt. En effet, Johanna s’est précipitée sur Thomas et l’a aspergé de yaourt aux fruits. (La vengeance arrivera 1 mois et demi plus tard…)

Un petit champ de bosse se trouve à côté, tout le monde s’y rend pour faire quelques jump. Nous rentrons sur Vesoul en début d’après midi et nous nous rendons une dernière fois au ludolac. La bronzette est l’activité la plus appréciée ! Que c’est bon le soleil !

    Vesoul Team au ludolac

Après de longues heures à jouer les lézards, nous rentrons au camp et nous nous préparons pour le dîner de Gala. Les filles se font jolies, les garçons aussi…La salle où nous devons nous rendre est à 2 km environ du camping et nous faisons un dernier effort en y allant à pied ! Les drapeaux lorrains sont de sortie une dernière fois pour cette année. Avant d’entrer dans la salle, nous prenons les dernières photos de groupe.

 Vesoul Team 

Les portes s’ouvrent, nous nous installons mais nous n’arrivons pas à nous entendre parler, il y a trop de monde ! Nous mangeons un très bon repas puis nous n’hésitons pas à aller dehors pour respirer un bon bol d’air. C’est là que nous retrouvons nos amis bretons. Amandine et moi, passons la soirée avec eux. La remise des récompenses s’achève rapidement, et, à notre grande surprise, il n’y a pas de soirée dansante cette année. Des navettes viennent nous chercher et nous ramènent au camping. Nous ne sommes pourtant pas fatigués ! Presque tout le monde sort son matelas gonflable pour dormir à la belle étoile. Quant à moi, je suis contente de pouvoir passer la soirée avec les bretons, qui eux sont fatigués ! Nous bavardons quelques instants (ça se compte en minutes…) puis nous nous endormons, achevés par une telle semaine !
 

Polo, Seb, Amandine et Lolo    

   Ah ! Quelqu’un qui représente bien la ligue ! (la sécurité, la priorité de la FFCT. Die Sicherheit, die Priorität von FFCT…) 

 

 

Dimanche 16 juillet : Départ 

 

 

La journée la plus triste, nous devons tous nous quitter…Presque tout le monde a dormi à la belle étoile, l’histoire d’être tous ensemble. C’est avec un grand regret que j’emballe mes affaires, dégonfle mon matelas et défais ma tente. Tout le monde est un peu abattu, notre dernière matinée ensemble est pour le moins calme. Notre petit espace de camping se vide et le « bordel » initial disparaît…snif ! Les premières voitures arrivent…c’est insupportable !

Je commence à être vraiment émue, j’ai partagé une semaine vraiment extraordinaire avec tout ce petit monde ! Les jeunes étaient géniaux et les encadrants n’en parlons même pas ! Ils étaient ouverts à toute proposition et si j’avais un problème, il suffisait que j’en parle, Pascal avait toujours la bonne solution !

L’encadrement cette année m’a beaucoup apporté et ça serait vraiment un plaisir de refaire une telle expérience !

Balou et Max me font la bise, de grosses larmes arrivent à mes yeux…je peux plus m’en empêcher…et puis tout le monde me dit « Mais t’en fais pas, on se voie au PNRL à Château Salins ! » Ces mots ont suffit pour me rassurer et me redonner le sourire ! C’était bien vrai, nous allions tous nous revoir rapidement ! Amandine, Eric et Laurent s’en vont…puis les filles de Château…Spinou me prend dans ses bras tandis que d’autres me disent déjà « A l’an prochain Aline ! » J’empreinte la guitare de Wood une dernière fois pour chanter des conneries, puis il est temps de dire au revoir à nos amis rhone alpins… Puis à nos amis bretons… Je n’arrête pas de parler avec Polo … Jusqu’à ce que Gérard arrive ! Je dois m’en aller…Je salue mes compagnons-encadrants et les remercie ! Je rentre chez moi avec des souvenirs inoubliables de personnes inoubliables. 

Spinou le lève-tôt (il est 6 h du mat !)    

Marc préfère dormir à côté de son matelas gonflable, sur le gazon… 

Prête à partir ?! Nooooon, j’veux rester !